bandeau Aconit

Accueil > Publication > Les nouvelles


Pour nous écrire :





© 2002-2014 - Aconit




Google

The National Museum of Computing


René Gindre, secrétaire d’ACONIT, a récemment visité le Musée à Bletchley. Voici le récit de cette visite.

Situé à Bletchley, près de Londres, le National Museum of Computing contient la plus grande collection d’ordinateurs en fonctionnement au monde sur environ 1500 m2. Officiellement ouvert en 2008, il se compose de deux parties :

  • deux salles dédiées aux systèmes de décodage utilisés pendant la seconde guerre mondiale (Colossus)
  • un ensemble de salles montrant les différents aspects des calculateurs depuis l’utilisation des systèmes de calcul primitifs, en passant par les cartes perforées jusqu’aux serveurs informatiques.

Accès

Metro (Euston), puis train jusqu’à Bletchley (de 30 à 50 mn) au nord de Londres
Le musée est situé à côté du parc de Bletchley
Horaires d’ouverture : de 12 heures à 17 heures (La salle Colossus ouvre à 11 heures)

1 - Colossus

Toutes les étapes sont évoquées avec de nombreux panneaux explicatifs : de la capture des messages allemands, leur retransmission jusqu’à Bletchley, les étapes de la recherche qui a abouti au décodage réussi des messages allemands encryptés selon la méthode Enigma. Il y a même une machine de Lorentz comme celle que les allemands utilisaient pour l’encodage, et qui fut amenée à Bletchley à la fin de la guerre.



Finalement on peut voir fonctionner la réplique de Colossus, dont les originaux avaient été détruits après la guerre (secret militaire !) et qui fut reconstitué sur place en 1996 grâce à une équipe de passionnés qui put retrouver quelques plans de fabrication.


2 - Les autres systèmes

2.1 – Avant les ordinateurs
Des vitrines montrent les premiers outils servant à calculer :


2.2 – Les premiers ordinateurs anglais

Deux systèmes sont exposés dans une salle :

  • EDSAC : premier ordinateur à comprendre un langage symbolique plutôt que du code binaire, ce prototype fut conçu et produit par le laboratoire de mathématiques de l’université de Cambridge en 1947-1949. Il fut opérationnel jusqu’en 1956. La machine exposée est une réplique.

  • Harwell Dekatron Computer (ou WITCH) : ce système conçu en 1949 par des universitaires de Harwell, il fut utilisé jusqu’en 1957 puis transféré au collège de Wolverhampton où il servit à la formation des élèves jusqu’en 1973. Transféré à nouveau au musée de Birmingham, il a été donné au musée de Bletchley ou il fut restauré récemment, devenant le plus vieil ordinateur encore en fonctionnement au monde.

2.3 – Les systèmes à carte perforées



2.4 Les serveurs

2.4.1 ICL (International Computers Limited)





2.4.2 IBM

2.4.3 Digital PDP


2.4.4 Cray

2.5 Les systèmes analogiques


2.6 La Galerie de PC



2.7 Les logiciels et internet




3 – Conclusion

La liste peut être complétée par d’autres systèmes, des exemplaires de calculettes, de systèmes de formation, de jeux électroniques, avec des présentations et des éclairages plus ou moins sophistiqués, mais le plus fascinant reste le simulateur de tour de contrôle.

Au final, la visite du musée de Bletchley vaut vraiment le détour !

Première publication :
Mise en ligne le mercredi 2 septembre 2015

Article écrit par :
MariaRosa Quintero


Chargée de communication et médiation ACONIT de 2013 à mars 2016


Haut de page | Accueil | Plan du site | Mentions légales | Administration ?