bandeau Aconit

Accueil > Histoire > Les machines


Pour nous écrire :





© 2002-2014 - Aconit




Google

Arithmomètre : une simulation 3D


Pour faire vos additions, soustractions multiplications et divisions, n’hésitez pas venez utiliser en ligne cet arithmomètre. Otez le capot et regardez fonctionner sous tous les angles.
Une superbe réalisation des étudiants L3 Maths-Info IMAG 2015-2016.

L’arithmomètre, ou arithmomètre de Thomas, fut la première machine à calculer commercialisée au monde et, pendant près de quarante ans, il sera le seul type de machine à calculer disponible à la vente.
Ce calculateur permettait d’additionner et de soustraire deux nombres d’une façon directe et il facilitait les opérations de multiplication et de division grâce à une platine de résultat mobile.
Inventé en France par Thomas de Colmar en 1820, il fut commercialisé de 1851 à 1915. Sa simplicité, sa fiabilité et à sa robustesse lui permirent d’être la première machine à calculer utilisée quotidiennement dans un bureau et donc, pour la première fois à partir de 1851, des banques, des compagnies d’assurances et les bureaux du gouvernement commencèrent à utiliser une machine à calculer, l’arithmomètre, dans leurs opérations journalières.
Source wikipédia

Cette simulation a été créée dans le cadre d’un projet universitaire par les étudiants de troisième année de licence mathématique et informatique de l’année 2015-2016 : Clémence Barbier, Mama Dembele, Julien Dides, Thomas Gerspacher, Julien Girard, Gwendal Le Quellenec, Noah Lee, Corentin Moirant et Mathilde Sapet.

Chargez ici l’arithmomètre
Laissez lui le temps de se charger avant d’actionner les commandes !

Première publication :
Mise en ligne le mercredi 5 avril 2017

Article écrit par :
Philippe Denoyelle



Haut de page | Accueil | Plan du site | Mentions légales | Administration ?