bandeau Aconit

Navigation : Réalisations ACONIT  >  Émulation de machines anciennes  >  Programmation du Bull Gamma 3


Google
Pour nous écrire :


© 2002-2020 - Aconit

Programmation du Bull Gamma 3


Le Bull Gamma 3 est l’ordinateur le plus archaïque d’ACONIT. Pour "charger" un programme il fallait "câbler" ce programme sur un "panneau de connexions"

La première moitié du 20e siècle a vu une révolution des machines à calculer électromécaniques : la transmission électrique des chiffres. Ainsi est née la « tabulatrice » configurée par un « tableau de connexions » . Comme son nom l’indique, une tabulatrice imprimait des tables, comme des factures, des livres de comptes, des fiches de paye, etc. Chaque ligne de la table imprimée est calculée suivant la même méthode que la précédente, méthode définie par le « tableau de connexions ». Puis on a substitué de l’électronique aux engrenages, des lampes en l’occurrence. C’était infiniment plus rapide mais le paradigme restait le même : une machine qui exécutait répétitivement la même méthode câblée dans le « tableau de connexions ». Enfin John von Neumann vint, qui a rajouté un compteur permettant d’activer ou au contraire d’inhiber successivement certaines lignes du « tableau de connexions ». La programmation était née.

La photo à gauche n’est pas un plat de spaghetti mais un vrai programme informatique pour l’ordinateur Bull Gamma 3, qui est l’ordinateur le plus archaïque d’ACONIT. Cliquer sur la photo pour l’agrandir.

Une application ouvre un tableau de connexions virtuel pour le Gamma 3. Un exemple de programme/connexions est fourni : une extraction de racine carrée en virgule flottante. Cliquer ce lien pour ouvrir l’application.

Était-il difficile d’écrire un programme pour le Gamma 3 ? Oui, car on ne disposait d’aucun outil de mise au point.

Était-il difficile de transcrire ce programme une fois écrit en connexions de tableau ? Essayez vous-même :

L’application a 4 niveaux de difficulté : connexion de couleur ou connexion grise, pose assistée (automatique) ou manuelle. En mode automatique on clique là où va la connexion, en mode manuel il faut cliquer d’où la connexion vient puis où elle va.
Cliquer sur les figures pour les agrandir.

Première publication :
Mise en ligne le samedi 21 novembre 2020

Article écrit par :
Alain Guyot



Haut de page | Accueil | Plan du site | Mentions légales | Administration ?